fbpx

Préparez-vous à amorcer le changement. Formation virtuelle disponible.
Les femmes ne sont pas mieux, pas pire que les hommes. Mais elles sont DIFFÉRENTES. On a besoin de vos talents, de vos attributs, de votre contribution.

Avec le programme DÉPLOYEZ LES 7 CLÉS DU LEADERSHIP FÉMININ, on vous propose d’utiliser votre différence, pour FAIRE LA DIFFÉRENCE!

Aujourd’hui toutes les femmes sont des PDG. Il vous faut gérer la :
*FAMILLE,
*LA CARRIÈRE,
*LE COUPLE.
Vous gérez 3 entreprises!
Votre CONTRIBUTION à toutes ces sphères de votre vie est importante.

VOTRE LEADERSHIP EST IMPORTANT.

Ce programme vous propose enfin un MODÈLE DE PERFORMANCE FÉMININ.Pour vous permettre de prospérer en tant que femme, mère et amoureuse.

Selon vos CHOIX et vos PRIORITÉS.

Déployer son leadership féminin avec Janie Duquette


On a déjà dit ça de toi ?

Tu oses prendre ta place, tu as de l’audace, du chien, tu oses donner ton opinion, tu es fière de ce que tu accomplis? Tu suis les conseils pour gravir les échelons mais tu te frappes à quelques choses d’intangible que tu n’avais pas vu venir: LES DOUBLES STANDARDS!

Carriériste! Vaniteuse! Égocentrique (;-) ! Bitch! Colérique! Folle! Dépensière! Émotive!

Mon milieu était petit. Les choses qui se disaient sur les femmes en position de pouvoir, je les connaissais. C’était généralement mesquin quand ce n’était pas carrément en bas de la ceinture (genre: on sait bien, elle couche avec X ou Y).

À chaque fois ça me mettait hors de moi. Et je ne sais pas si elles le savent mais j’ai beaucoup défendu mes collègues, même celles que je ne connaissais pas. Je savais qu’elles avaient la vie dure. Que pour faire arriver les choses, réaliser leurs projets et leur vision, il fallait qu’elles acceptent de demander autrement, plus souvent, qu’elles vivaient plus d’obstacles et d’injustices que leurs collègues masculins. Et je comprenais pourquoi oui à force d’avoir la vie plus dure en position de pouvoir, on pouvait devenir soupe au lait ou compliquée.

Parce que la vie au sommet à cette époque, c’était très difficile. Une femme au sommet à 40 ans a généralement géré deux vies, et elle a dû affronter beaucoup de tempêtes et de critiques. Alors oui, elle est moins fine, oui, elle est plus aigrie.

C’est normal d’être de mauvaise humeur quand on accuse les coups plus souvent qu’à son tour:

Comme c’est normal d’être patient, ouvert et gracieux quand la vie au sommet est plus facile:

C’est pour ça qu’il faut prendre soin de soi quand on est, qu’on devient, ou qu’on veut, devenir une leader. Pour ne pas chuter en pleine ascension, faire de mauvais choix en se basant sur un mauvais modèle ou vouloir tout quitter après un coup dur.

Parce que la route N’EST PAS encore ÉQUITABLE. Ça change oui, mais en attendant, on fait quoi? ON PREND SOIN DE SOI, et de son LEADERSHIP FÉMININ. Comme la route est encore plus ardue pour les femmes, elles ont besoin de soutien.

Le programme de leadership féminin a été conçu exactement pour ça. Un accompagnement pour une femme qui veut prendre soin de son atout le plus précieux, elle-même. Je pense à toi, je veux m’occuper de toi.

On change le monde, une femme à la fois.

De tout mon cœur