Voici une autre photo qui traîne depuis longtemps dans un folder sur mon bureau. Quand j’ai fait cette séance photo, j’ai demandé à ma fille (7 ans à l’époque) de m’aider à choisir lesquelles j’allais publier. Celle-ci était DE LOIN sa préférée. Elle était même surprise que ça ne soit pas la mienne aussi.

J’ai alors compris qu’elle n’avait pas la même gêne que moi, qu’elle n’a pas encore subit les remontrances qui viennent lorsqu’une fille ose montrer qu’elle est fière d’elle. Ce n’est que vers l’âge de 11 ou 12 ans qu’elle va commencer à recevoir les critiques qui remettront en question son pouvoir féminin.

Cette photo illustre le sentiment du devoir accompli, une certaine satisfaction. Est-ce qu’une femme peut laisser transparaitre qu’elle est fière d’elle?

« Pour qui elle se prend elle? »; « Égocentrique »; « Carriériste »; « Elle réussit bien mais elle n’a rien d’autres que ça son travail, dans la vie ».

Voici ce que j’ai entendu au fil des ans quand je réussissais des bons coups, quand le succès de mon entreprise m’attirait un peu de lumière. J’ai donc appris à me faire plus petite, plus effacée, à accepter l’avant scène mais pas trop. Même si j’ai publié plusieurs livres et fait des centaines de conférences j’ai hésité longtemps à avoir un site web à mon nom.

#fieredemoi

Laissez-moi vos commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *